Paysage fatigué avec bateau de guerre bon pour la casse

 

 

blog12_4_16_DSF3014b

 

 

A propos de Toulon, rappelons quelques faits :
Le 11 novembre 1942 la Wehrmacht envahit la zone sud. Le même jour, peu après 23 heures, l’amiral de Laborde adresse l’ordre suivant à tous les bâtiments de la flotte de Toulon:

« Les forces placées sous nos ordres [l’amiral Marquis et l’amiral de Laborde] n’entreprendront aucune action dirigée contre les puissances de l’Axe et défendront Toulon contre les Anglo-Saxons et les Français ennemis du gouvernement du maréchal. Le territoire de la place forte de Toulon reste donc entièrement français et libre. Sa défense reste entièrement française et confiée à la marine, sans aucune subordination à un commandement étranger. Aucun étranger ne paraîtra à bord des forces de haute mer. »

Sur les 19 commandants de bâtiments placés sous les ordres de Laborde, 18 acceptent immédiatement et donnent leur « parole d’honneur ». Un seul refuse: le capitaine de vaisseau Pothuau qui est aussitôt relevé de son commandement. Deux autres commandants d’unité (Du Garreau et Caron) furent également remplacés pour les mêmes raisons.

 

 

__________

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *