Une rose dans les ténèbres

16 avril 2014

Juste avant les fantômes – 7

Filed under: paysage — Mots-clés : — admin @ 14:08

blog16_4_14_MG_9118b

 

Je suis en train de lire un livre sur le témoignage d’une américaine qui a fait l’expérience de l’écriture automatique pour parler avec son père disparu. Je pense depuis peu à communiquer avec ma grand mère disparue en juillet mais je ne veux pas faire cela à la légère alors pour le moment je vais me documenter sur le sujet et si je passe à l’acte je veux le faire par amour et pas par jeu. Et surtout je veux le faire le plus sérieusement du monde.

 

 

La mort n’est rien, je suis simplement passé dans la pièce à côté.
Je suis moi, vous êtes vous.
Ce que nous étions les uns pour les autres,
nous le sommes toujours.
Donnez-moi le nom que vous m’avez toujours donné,
Parlez-moi comme vous l’avez toujours fait,
N’employez pas un ton solennel ou triste,
Continuez à rire de ce qui nous faisait rire ensemble,
Priez, souriez, pensez à moi,
Que mon nom soit prononcé comme il l’a toujours été,
Sans emphase d’aucune sorte, sans trace d’ombre,
La vie signifie tout ce qu’elle a toujours signifié,
Elle est ce qu’elle a toujours été.
Le fil n’est pas coupé,
Simplement parce que je suis hors de votre vue.
Je vous attends. Je ne suis pas loin.
Juste de l’autre côté du chemin.
Vous voyez : tout est bien.     Charles Péguy

 

 

__________

 

 

Older Posts »

Powered by WordPress

Free Web Counters