Comment regarder un paysage ?

 

Dans le cadre de notre pratique professionnelle de paysagistes, nous sommes amenés à produire des images. Nous cherchons l’inspiration en amont des projets. Comme le botaniste collectionne les herbes et les plantes qu’il trouve, nous collectionnons les paysages parcourus, traversés ou analysés. Cette collecte donne lieu a des « herbiers de paysage » mêlant données prises sur le vif (photos, croquis, feuilles) et images recomposées. C’est ce travail sur les données brutes et données transformées structurant notre part d’invention dans le projet que nous souhaitons commenter ici. Entre la prolifération des images, les nouveaux outils de l’informatique, la facilité des montages et photomontages, le brouillage des idées est là tout autour de nous. Nous avons besoin de cette recherche patiente en amont des projets pour renouveler notre inspiration et alimenter nos points de vue. C’est ce travail des images qui donne à voir et révèle les invisibles. C’est ce travail d’images qui incite à revenir sur le terrain. C’est également ce travail sur le flou des images fabriquées qui alimente le débat dans la fabrique partagée de nos projets de paysage. projetsdepaysage.fr/regarder_repr_senter_comprendre

 

__________

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *