Saints à l’abandon

 

 

 

 

 

 

La seule fois où l’Eglise a failli «rétrograder» un groupe de saints, c’est en 1969. Le pape Paul VI avait alors demandé à ce qu’on réexamine le cas de ceux qui avaient obtenu leur statut honorifique avant l’institution des procédures formelles de canonisation, au 13ème siècle. Auparavant, des évêques faisaient des milliers de saints sans consulter le souverain pontife. (En 1247, un groupe de cardinaux a constaté que les premiers saints étaient très peu à avoir acquis leur titre après examen du Vatican.) Après avoir étudié ces premiers cas, Paul VI a découvert que certains saints très anciens vénérés (y compris le très populaire Saint Christophe) n’avaient peut-être jamais existé. Ces personnages n’ont toutefois pas été «décanonisés»; le pape a simplement supprimé les fêtes religieuses célébrées en leur honneur.

Slate

 

 

__________

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *