Drapé

 

 

blog11_11_16_mg_9842b

 

 

  • Je bloque un peut sur une cape en ce moment, je n’arrive pas à sculpter des plis convainquants…
    Je me pose donc la question, comment sculpter un drapé « réaliste » ?
  • De manière générale on sculpte l’anatomie puis le volume global du tissu et ensuite pleins de petits boudins dans le sens des plis et on fond le tout de manière cohérente.
  • Sinon une autre technique si tu veux modeler une cape à part, avec de la GS, moi j’avais posé une forme de cape sur des fils de fer (rigides) et pis après avec le pinceau gomme tu pousse la gs qui est entre les tiges
  • je me permettrais de préciser que le pinceau gomme conique est un outil est extrêmement utile pour marquer les plis
  • oui, enfin, attention quand meme, ce genre d’outil mous, si tu ne fais pas gaffe, ça donne souvent un resultat flasque… SI tu veux vraiment maitriser ton truc prend une spatule en metal…
  • Pour un drapé volant sur une fig pas trop grosse (moins de 90mm), rien ne vaut la feuille de pate, si elle est fine.
    Après bien sûr celà demande de retravialler le premier jet après cuisson …
    Pour le tissus classique, le rajou de boudins est juste top.
  • Le meilleur outils pour les plis c’est un cure dent ( ou pics à brochette pour le plus gros) taillé en biseau, ça donne de magnifiques plis. Le rendu est incomparable et infiniment plus rapide qu’avec le pinceau gomme qui va standardiser les finitions de chaque pli. la méthode des boudins consiste à poser un boudin de la longueur, de la direction et de la grosseur d’un pli et de lui donner forme avec les outils sus-cité, on fait ça pour chaque pli, cela permet de travailler avec des interactions complexes. Certains gros ours en sculpture ne fondent qu’un coté du pli dans la masse d base afin d’assurer des micros plis hyperéalistes.
  • Je vais essayer tout ça et je vous tiens au jus.

 

 

__________

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *