Paysage grognon avec petit nuage mignon

 

 

blog8_4_16_MG_0125_DxO

 

Mais trêve de météo-cynégétique ; si les nuages font incontestablement partie du paysage, quelle part y tiennent-ils ? Dans la tradition européenne, ils ont au mieux un rôle sémiotique (signifiant la puissance de la nature pour les uns, la tranquillité pour les autres) ; au pire, ils se contentent de décorer. Par contre, dans la tradition du shan-shui, les nuages remplissent une véritable fonction ontologique : ils incarnent la vacuité originelle d’où tout sort et où tout revient, le sans-forme qui permet toutes les formes, le « vide » sans qui le « plein » ne pourrait advenir – le shui par rapport au shan, le yang par rapport au yin et, techniquement, le fond blanc par rapport à l’encre noire.

Jean-Baptiste Bing (Revue de géographie alpine)

 

 

__________

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *