Sauvez les humains !

 

Un grand froid,
une atroce abstinence,
les limbes d’un cauchemar d’os et de muscles, avec le sentiment des fonctions stomacales qui claquent comme un drapeau dans les phosphorescences de  l’orage.
Images larvaires qui se poussent comme avec le doigt et ne sont en relations avec aucune matière.

Antonin Artaud

 

__________

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *