Masques

 

Stanley Ipkiss, modeste employé de banque, passionné par l’univers de Tex Avery, trouve un masque ancien aux pouvoirs surnaturels. Il est néanmoins partagé entre devenir cette créature verte sûre d’elle ou rester le timide Stanley Ipkiss, incapable d’aborder la magnifique chanteuse de cabaret Tina Carlyle.

 

 

Mais quel stress tous les jours ! Entre le travail, la maison, les comptes, notre vie amoureuse, les enfants et les problèmes qui arrivent toujours sans prévenir… Toute cette agitation et les soucis se reflètent sur notre peau et peuvent provoquer des rides, des taches et un teint terne.Nous vous proposons donc dans cet article ce que vous recherchiez depuis des mois : les 12 meilleurs masques pour votre visage !

 

 

L’exposition « Picasso et les maîtres » au Grand Palais, il y a une dizaine d’années, avait ainsi fait réagir Kader Attia, car l’influence des « arts premiers » n’y était nullement évoquée, alors qu’il est connu que Picasso a emprunté beaucoup de ses motifs cubistes aux masques africains. La réponse de Kader Attia, à la Hayward Gallery, prend la forme d’un masque traditionnel recouvert de tessons de miroirs, permettant à chaque visiteur de composer son propre autoportrait cubiste tout en réfléchissant à l’appropriation culturelle chez les grands de l’art occidental du 20e siècle.

 

 

Visitez eBay pour une grande sélection de masque mortuaire. Achetez en toute sécurité et au meilleur prix sur eBay, la livraison est rapide.

 

 

Vers 1980, le scénariste Alan Moore travaille avec le dessinateur David Lloyd à un roman graphique post apocalyptique particulièrement noir. L’œuvre se situe dans l’Angleterre des années 90, passée sous la coupe du Commandeur Adam Susan à la suite d’une série de conflits nucléaires qui ont ravagé la terre entière. V pour Vendetta raconte la trajectoire de V, un homme masqué qui se lance dans une campagne impitoyable et (presque) solitaire, destinée à abattre le pouvoir et à rendre sa liberté à une population abêtie par 20 ans de propagande. L’ouvrage s’ouvre sur le premier attentat commis par V, lequel fait précisément sauter le Palais de Westminster.

C’est David Lloyd, lassé de tourner en rond autour d’esquisses trop proches des clichés classiques des super-héros, qui eut l’idée de réutiliser la vieille tradition du Fifth of November. Il écrit dans une lettre à Alan Moore : « Je me demandais… Et si on en faisait un Guy Fawkes revenu d’entre les morts, avec le masque de papier mâché, le chapeau conique et la cape ? Il serait vraiment étrange, pour le coup. » Elégant, étrange et mortel gentleman, V est né.blog.francetvinfo.fr


« Squelette arrêtant masques » de Jamers Ensor : cette huile sur toile était demeurée dans la même famille depuis près d’un siècle et apparaissait pour la première fois sur le marché, estimée entre 1 million – 1,5 million d’euros. Chez Sotheby’s, le 7 décembre, elle s’est envolée à 7,4 millions d’euros, record mondial pour cet artiste.

 

 

Nous avons choisi d’utiliser le masque de Bâle, connu sous le nom de masque larvaire.
Ce masque du carnaval de Bâle, très humain, même trop humain, a sur le spectateur un effet miroir ; chacun peut s’y reconnaître, lui-même, son voisin de palier, une personne dans la rue, tous un peu bizarres, pas vraiment sociables, un peu seuls.
Il existe deux grands rituels d’utilisation des masques : l’un concerne la condition de l’humain, sa beauté, sa folie, sa décadence, ce sont les masques de carnaval ; l’autre la mémoire, comme les masques funéraires. Les masques larvaires de Bâle font appel à ces deux états.

 

 

Ô blasphème de l’art ! ô surprise fatale !
La femme au corps divin, promettant le bonheur,
Par le haut se termine en monstre bicéphale !

– Mais non ! ce n’est qu’un masque, un décor suborneur,
Ce visage éclairé d’une exquise grimace,
Et, regarde, voici, crispée atrocement,
La véritable tête, et la sincère face
Renversée à l’abri de la face qui ment.
Pauvre grande beauté ! le magnifique fleuve
De tes pleurs aboutit dans mon cœur soucieux ;
Ton mensonge m’enivre, et mon âme s’abreuve
Aux flots que la Douleur fait jaillir de tes yeux !

Baudelaire

 

 

__________

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *